socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Dépasser le salariat pour passer à l’Economie solidaire

XIe Rencontres du RIUESS - Poitiers - 15/17 juin 2011

Eric Dacheux, Daniel Goujon, juin 2011

RIUESS 2011 - XIe Rencontres du Réseau Inter-Universitaire de l’Economie Sociale et Solidaire - Poitiers - 15/17 juin 2011

À télécharger : PDF (2,1 Mio)

Résumé :

Si on définit l’économie solidaire comme un mouvement citoyen consistant à démocratiser l’économie (Hermès, 2003), la question du travail salarié, mode de subordination, est une question clé. C’est cette question que nous nous proposons d’aborder ici. Précisons que cette recherche s’inscrit dans une démarche plus globale de déconstruction de la science économique orthodoxe/construction d’un paradigme idéal type d’économie solidaire. Pour comprendre cette recherche, il faut revenir à notre point de départ : le peu de prise en compte théorique dans l’analyse économique du contexte dans lequel s’inscrit l’économie occidentale : la société démocratique. Faire de l’économique l’une des composantes des sociétés démocratiques (les deux autres étant le politique et le symbolique) conduit en effet à concevoir autrement la science économique. Celle-ci cesse d’être une science mathématique étudiant l’allocation des ressources rares, pour devenir ou redevenir une science sociale analysant les échanges monétaires (Dacheux, Goujon, 2011). Dans ce cadre hétérodoxe que nous pouvons qualifier, à la suite d’Alain Caillé, de néo-institutionnaliste, notre travail au long cours consiste, d’une part, à interroger les conceptions fondant la pensée orthodoxe et, d’autre part, à construire les fondations de concepts permettant l’élaboration d’un paradigme d’économie solidaire.