socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Business social, entreprise sociale et ESS : quelles formes de gouvernance ? entre similitudes et divergences…

Xe Rencontres du RIUESS - Luxembourg - 2 au 4 juin 2010

Francesca Petrella, Nadine Richez-Battesti, juin 2010

RIUESS 2010 - Xèmes Rencontres internationales du Réseau Inter-Universitaire de l’Économie Sociale et Solidaire - Luxembourg - 2 au 4 juin 2010

À télécharger : PDF (130 Kio)

Résumé :

Prenant dès lors distance par rapport à une vision consensuelle qui considère comme critère discriminant les finalités sociales de l’entreprise sans accorder d’attention à sa forme institutionnelle, il nous semble important, au contraire, d’approfondir la question de la forme de gouvernance de ces organisations qui font du « social business ». Dans cet article, nous mettons dès lors l’accent sur les formes de propriété de ces entreprises, sur la diversité des parties prenantes qui y sont impliquées ainsi que sur les principes démocratiques et de participation adoptés par ces organisations. Quelles sont, de ce point de vue, les différences entre « entreprise sociale », « organisation de l’économie sociale et solidaire (OESS) » et « social business » ? Est-ce que le fait de poursuivre une finalité sociale suffit pour englober toutes les formes entrepreneuriales sous une même notion, au risque de contribuer à la banalisation de certaines formes d’organisation ? Nous formulons l’hypothèse que les formes institutionnelles ne sont pas neutres et influencent le comportement des acteurs, les modes d’organisation et la performance des organisations. Ne pas distinguer les formes de gouvernance en insistant sur la finalité sociale que les organisations partagent comporte dès lors un risque de banalisation des OESS.