socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Agriculture urbaine et cuisines collectives : une dynamique à la fois ancienne et nouvelle de sécurité alimentaire dans les communautés locales

Carnet de Louis Favreau CRDC

Lucie Fréchette, Louis Favreau, juin 2017

Lire l’article complet sur : jupiter.uqo.ca

Résumé :

L’agriculture québécoise et mondiale vit de grands chambardements : explosion et dérèglement des prix à l’échelle de la planète qui ont induit dans les pays du Sud des disettes. D’où les émeutes de la faim en 2007 et 2008 qui ont été le signal d’alarme d’une crise plus généralisée. La crise alimentaire était annonciatrice de cette crise globale qui allait surgir. Le monde agricole a alors commencé l’accélération de son tournant ici comme ailleurs, une recherche pour se réinventer, un appel de certains de ses dirigeants pour renouveler leurs organisations, se restructurer, aller vers de nouvelles pratiques, bref tenter de se recomposer dans une agriculture plus près des communautés. Des réponses inédites ont commencé à se faire jour autour d’une vision renouvelée de l’agriculture familiale : au Québec et dans les pays du Nord en général, après avoir vécu les limites d’une agriculture industriellement intensive, de plus en plus de producteurs agricoles cherchent à s’inscrire dans une agriculture familiale davantage plurielle et durable qui renoue avec les territoires. Dans les pays du Sud un autre changement s’est opéré, en partie lié aux émeutes de 2007 et 2008, à savoir la poussée d’une véritable agriculture urbaine aménagée autour de jardins familiaux, communautaires ou collectifs, laquelle va dans un certain nombre de communautés jusqu’à la transformation locale des aliments en opérant une jonction avec des cuisines collectives.

Retour dans le temps pour mieux saisir cette dynamique qui dans certains pays du Sud émerge comme par exemple en Haïti présentement avec l’aide de la solidarité internationale du Québec ou se consolide comme c’est le cas du Pérou qui a su développer ce créneau de développement local depuis les années 1980. Récit de l’expérience péruvienne issu de nos recherches antérieures (Favreau et Fréchette 2002 ; Fréchette, 2000) soit la période qui court des années 1980 à l’année 2000. Récit fort utile pour ce qu’il nous enseigne en la matière aujourd’hui dans la perspective devenue la nôtre à la CRDC, celle de transition sociale-écologique.