socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

ESS et création de valeur : Rapport d’étude N°2 Vers une nouvelle approche de l’impact social

juin 2018

À télécharger : PDF (2,9 Mio)

Résumé :

En 2017, le Labo de l’ESS, la Fonda et l’Avise ont décidé de travailler ensemble sur une étude de la mesure d’impact social : aujourd’hui paraît le deuxième rapport, consacré à la reformulation et reconceptualisation de l’impact social. Le concept « chaîne de valeur élargie » y est central, à travers les nombreux exemples territoriaux présentés.

Après une première étude coordonnée par l’Avise qui s’intéressait à l’analyse des pratiques de mesure d’impact par une soixantaine d’acteurs de terrain, cette deuxième publication, portée par la Fonda, explore la notion de valeur. Elle part en effet du constat qu’il existe de nombreux guides pratiques sur l’évaluation de l’impact social, qui dispensent de précieux conseils méthodologiques aux porteurs de projets, mais peu d’entre eux s’interrogent sur les concepts qu’ils utilisent, à commencer par celui de valeur.

Le rapport reformule les enjeux à partir de l’idée de chaîne de valeur étendue, qui prend en compte par exemple les effets de l’action évaluée en termes de respect de l’environnement, de performance énergétique, de conditions humaines de production, etc. Cela permet de prendre en compte des aspects multidimensionnels, co-construits et territorialisés, et de chercher à en rendre compte. Elle permet également d’appréhender les enjeux autour de la circulation de la valeur, de son partage et de sa redistribution.

La chaîne de valeur d’un projet d’innovation sociale est analysée comme fruit d’une convention entre acteurs, dans laquelle entrent une part de « mesure experte », identifiant une valeur objectivable, une part de délibération collective, identifiant une valeur consensuelle, et une part de négociation portant sur la qualification et le partage de la valeur. Cette convention peut être considérée comme une co-construction lorsqu’elle est au service d’un projet de service commun ou de territoire.

Le rapport contient :

  • une synthèse dessinant différents domaines d’innovation à investir par des démarches de mesure d’impact social renouvelées.

  • les actes de la journée d’étude « ESS et création de valeur » organisée en décembre 2017. Cette journée a fait intervenir notamment des chercheurs travaillant sur des projets d’innovation sociale et des collectivités territoriales qui expérimentent de nouveaux outils de mesure.

  • les monographies des projets analysés au prisme de leur chaîne de valeur dans le cadre d’ateliers d’intelligence collective : la Conciergerie seniors, initiée dans le cadre de l’expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée du 13e arrondissement de Paris ; le Tic-tac, une monnaie-temps co-portée par trois centres sociaux de Romans-sur-Ysère ; « J’aime mes bouteilles », la filière locale de ré-emploi de bouteilles de vin élaborée par le PTCE Clus’ter Jura ;« Loger Autrement », une solution de logement pour personnes porteuses d’un handicap psychique proposée par l’association Ensemble Autrement ; La Petite Ferme urbaine de Bellevue, le projet d’agriculture urbaine initié dans le cadre d’un projet de transition urbaine en métropole nantaise.

Voir aussi :