socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Les plus-values de l’économie sociale et solidaire

octobre 2010

À télécharger : PDF (2,5 Mio)

Résumé :

La plupart des personnes sont en relation dans leur vie quotidienne avec des entreprises de l’économie sociale. Plus de deux Français sur trois sont protégés par une mutuelle (santé, prévoyance, assurance auto ou habitation…). Trois Français sur quatre sont en relation avec une association ayant une activité économique (sanitaire et sociale, sportive, culturelle, éducative, environnementale…). Un Français sur deux réalise des échanges avec une coopérative (banque, agro-alimentaire, commerce de détail, logement social…).

Les entreprises de l’économie sociale se distinguent par une organisation qui place la personne au cœur de l’activité économique. Elles se caractérisent notamment par un projet d’entreprise à finalité sociale, une gouvernance démocratique et un partage collectif des richesses. Les 230.000 entreprises de l’économie sociale réalisent environ 8 % de l’activité économique nationale et emploient près de 2,3 millions de salariés. En tant que mouvement des entreprises de l’économie sociale, le CEGES rassemble ces entreprises et leurs organisations pour faire entendre leur voix sur les grands sujets de société et dans le dialogue social, en tant que syndicat employeurs.

Les membres du CEGES ont conduit une réflexion qui les a amenés à déterminer 7 indicateurs concernant les plus-values de l’économie sociale :

  • Le mode d’entrepreneuriat,

  • La propriété de l’entreprise,

  • L’ancrage territorial,

  • La gouvernance de l’entreprise,

  • La redistribution du résultat de l’entreprise,

  • La rémunération des dirigeants,

  • La contribution de l’entreprise à la cohésion sociale.

Sources :

Site web de la CRESS Bourgogne www.cress-bourgogne.org