socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Syndicalisme CFDT et économie solidaire

Laurent Gardin, Jacques Gautrat, Jean-Louis Laville, Julien Scolaro, 2010

À télécharger : PDF (1,3 Mio)

Résumé :

Cette étude vise à analyser l’évolution des rapports entre la CFDT et l’économie solidaire. La CFDT a pris, dans la « résurgence de l’économie solidaire » et son développement, une part importante. L’économie solidaire et le syndicalisme portent des valeurs communes. Toutefois les entretiens menés ont fait apparaître le risque de confusion entre plusieurs notions qui sont mobilisées dans le discours des acteurs (économie solidaire, économie sociale, secteur associatif). Les actions que la CFDT mène dans le domaine de l’insertion ont été plus particulièrement approfondies parce qu’il semble que ce soit ce volet qui concerne un grand nombre d’usagers, de prestataires salariés de service, de militants, de permanents, de retraités, de bénévoles CFDT et d’institutions. Mais il existe aussi d’autres domaines (services de proximité, commerce équitable, épargne salariale, solidarité internationale, loisirs et culture…) pour lesquels l’action de la CFDT a un rapport avec l’économie solidaire sans que celui-ci ne soit toujours explicité et clarifié par les acteurs concernés. L’analyse conduit à mettre en perspective les actions étudiées avec l’approche de l’économie solidaire reconnue au niveau international.

À partir de ces éléments, trois scénarios sont esquissés afin de faciliter, selon la méthodologie propre à la prospective, une réflexion au sein de la CFDT sur les relations qui peuvent être établies avec l’économie solidaire. Le premier scénario qualifié de tendanciel amène à porter l’accent sur l’insertion même si cette orientation est mise à mal par les difficultés rencontrées par le champ de l’insertion par l’économique à permettre l’accès à l’emploi pérenne. Le deuxième scénario vise à mettre en cohérence de nouvelles transversalités en ayant une approche moins restrictive de l’économie solidaire et en développant de nouvelles coopérations avec ses acteurs. Le dernier scénario « d’économie plurielle » s’oriente vers un élargissement des convergences entre syndicalisme, économie solidaire et économie sociale dans une perspective d’économie plurielle où les options mentionnées dans le scénario précédent sont approfondies grâce à un discours structuré sur le devenir de l’économie pour que la crise devienne opportunité d’un renouveau solidaire.