socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

L’ESS et la création d’espaces d’action publique territoriale: le cas des coopératives sociales gérant des biens confisqués à la Mafia

Xe Rencontres du RIUESS - Luxembourg - 2 au 4 juin 2010

Elisabetta Bucolo, Junho 2010

RIUESS 2010 - Xèmes Rencontres internationales du Réseau Inter-Universitaire de l’Économie Sociale et Solidaire - Luxembourg - 2 au 4 juin 2010

Download : PDF (140 KiB)

Resumo :

Nous souhaiterions apporter un regard critique pour comprendre quelles sont les conditions contextuelles et culturelles permettant aux initiatives de l’ESS et aux pouvoirs publics d’interagir dans la coproduction de confiance généralisée pour l’action publique démocratique. Pour ce faire, nous voudrions rendre compte des premières hypothèses théoriques qui peuvent être formulées à partir de l’analyse de pratiques spécifiques d’interaction entre pouvoirs publics et acteurs de l’ESS, dans le cadre de l’application de la loi italienne 109/96 qui concerne les « Dispositions en matière de gestion et de destination des biens séquestrés ou confisqués » à la criminalité organisée. En particulier, nous nous référerons à des études de cas menées en Sicile et nous essayerons d’analyser les modalités de coproduction d’action publique au niveau local, analysant la nature des interactions spécifiques entre pouvoirs publics territoriaux et quatre coopératives sociales de type B1 qui gèrent des biens confisqués aux réseaux criminels mafieux. Ce qui nous intéresse n’est pas tant d’analyser les outils techniques d’interaction mais de montrer comment, dans le contexte spécifique sicilien, la « dimension institutionnelle de l’accord entre les parties prenantes » semble constituer un préalable nécessaire à la construction de l’« action conjointe » entre pouvoirs publics et acteurs associatifs.